Roger Auque  


Otages
De Beyrouth à Bagdad




L'AUTEUR
Journaliste depuis 25 ans, ex-otage français au Liban, détenu pendant un an par les intégristes musulmans, Roger Auque est depuis deux ans correspondant permanent à Bagdad pour la chaîne info LCI, la télévision francophone TV5, RMC Infos, mais aussi pour des radios et des télévisions canadiennes ou suisses.


Code Hachette : 50-0394-2
ISBN : 2-84337-321-2
Code barre : 9 782843 373213
Nombre de pages : 230
Prix : 17 €

 

Présent à Bagdad depuis janvier 2003, avant l’ultimatum américain, Roger Auque a vécu presque tous les grands événements qui se sont déroulés récemment en Irak : le déclenchement de la guerre, l’intervention américaine, la chute de Bagdad, le tir américain sur l’hôtel Palestine, les attentats kamikazes de la guérilla, le scandale de la prison d’Abou Ghraib, la prise en otage des journalistes français Christian Chesnot et Georges Malbrunot, puis les élections et le cortège d’attentats qui les entourent.
Il nous relate, vu de Bagdad, le feuilleton des négociations pour la libération des otages, sa perception des différents intervenants autour de l’ambassadeur de France, l’équipée du député Didier Julia, et nous fait partager son émotion lors de leur libération. Un moment qui lui rappelle sa propre histoire, sa détention à Beyrouth, en 1987, les lourdes séquelles qu’il en a gardées et la dépression qui s’en est suivie, ainsi que le rôle crucial de Jean-Charles Marchiani dans sa propre libération.
Réputé pour sa grande indépendance d’esprit, Roger Auque livre ici sa conception du métier de reporter de guerre et traite sans indulgence du rôle des médias dans ce conflit. Il confie aussi, avec beaucoup de pudeur, sa part d’ombre qui le poursuivra à jamais.

« Réputé pour sa grande indépendance d’esprit, Roger Auque livre ici sa conception du métier de reporter de guerre et traite sans indulgence du rôle des médias dans ce conflit. Il confie aussi, avec beaucoup de pudeur, sa part d’ombre qui le poursuivra à jamais. »
Le Populaire du Centre, 6 mai 2005.



Début Fermer